09/07/2010

notre planète

La planète Terre

 

 est une boule de matière en fusion dans l'espace.
L'espace étant au zéro absolu (-273°C) la planète est refroidie sur une petite surface, un peu comme un lac qui ne serait quegèrement gelé. La chaleur du dessous perce sans arrêt la mince croûte pour s'échapper vers l'espace, ce sont les réactions tectoniques qui provoquent des séismes et des éruptions volcaniques.
Ces manifestations ne s'arrêteront que lorsque toute la chaleur exdentaire résultant de la formation de la planète sera partie vers le froid, quand la Terre aura trouvé son équilibre interne, à notre échelle temporelle ce ne sera pas de si tôt. La surface sur laquelle nous vivons est la surface de séparation entre la plate et le vide spatial, heureusement pour nous, il y a aussi une atmosphère qui nous isole un peu.

En regard des conditions qui règnent à l'extrême dans la galaxie, nous humains avons besoin d'un environnement très spécialisé :
Les températures dans la galaxie vont de -273°C à plusieurs millions de degrés et nous ne supportons qu'un écart compris entre -30 et +60°C.
Les radiations qui traversent la galaxie vont des plus petits rayonnements gamma aux plus larges ondes radio : nous ne supportons que la plus petite partie d'entre elles, celles qui sont au dessus des ultraviolets et encore, pas en trop grande quantité.
Nous ne supportons au maximum pas plus de dix fois notre pression atmosphérique en plus ou en moins, cela ne nous permet même pas d'aller partout sur notre planète alors à plus fort raison dans l'espace, où la pression est nulle, ou sur des corps très massifs où elle est multipliée par cinquante ou cent.
En fait, pour que notre corps fonctionne normalement, nous avons besoin de réunir ces trois conditions : la chaleur, l'irradiation et la pression ainsi bienr qu'une atmosphère respirable. La planète Terre est la seule que nous connaissions à ce jour qui unisse les conditions nécessaires pour notre forme de vie.

15:38 Écrit par ondine92 dans MES CREATIONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.