01/11/2009

NOVEMBRE

 

 

Frisson automnal

Lassitude automnale
Mémoire sidérale
Sanglote au temps
Le désenchantement

Une feuille inanimée
De chagrin accumulé
D’une interminable chute
Réfutation contre sa lutte

Au passage de la lumière
Dans les brumes opalines
Des accolades libertines
Au ciel gris se désaltèrent

Soustrait aux effeuillements
Meurt un long frissonnement
Physionomie de l’inconscient
Par des sanglots s’épanchant

Un cœur austère alourdit
Trouble l’air atone parfumé
Pleure sous une douce pluie
Écoute avec un œil crispé

trouvé sur le net

19:29 Écrit par ondine92 dans MES CREATIONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.